Perfect Image : Logiciel d’analyse d’images pour la métallographie

Accueil » Logiciel d'imagerie » Analyse métallographique » Perfect Image : Logiciel d’analyse d’images pour la métallographie

Perfect Image, logiciel d’analyse d’images pour la métallographie

Leader dans l’analyse d’images en métallographie, le logiciel Perfect Image permet aux laboratoires équipés de fournir un contrôle qualité précis. En effet, les différentes fonctionnalités du logiciel s’adaptent à toutes les applications. Perfect image sera un atout de taille dans l’industrie métallurgique, automobile, médicale ou encore aéronautique. Sa conception modulaire et la facilité d’utilisation de ce logiciel permettent une prise en main rapide ainsi qu’une adaptabilité à toutes les situations : mesures dimensionnelles, fraction de phase, taille de grains, épaisseur de couches…

Description de Perfect Image

Interface claire et intuitive

Depuis nos caméras numériques, ou toutes autres sources Twain, le logiciel Perfect Image permet une capture en haute résolution des images de votre microscope ou loupe binoculaire.

Une interface claire permet à l’utilisateur de rapidement prendre en main le logiciel. La barre d’outils entièrement personnalisable offre la possibilité de configurer très simplement le logiciel avec les fonctions les plus usuelles. Ainsi, l’opérateur peut se retrouver plus facilement dans les différentes fonctions proposées par le produit.

Pour simplifier l’utilisation et les réglages, de nombreux paramètres peuvent être sauvegardés comme ceux d’acquisition des images. En effet, pour offrir un gain de temps considérable, le logiciel possède une fonction d’enregistrement des paramètres de votre caméra. Ainsi, vous pouvez garder les mêmes réglages de caméra ce qui vous offrira des images uniformes pour tous vos documents. Enfin, une présentation sous forme de vignettes vous garantira un accès rapide aux images précédemment capturées.

Amélioration de vos images

Perfect Image donne la possibilité d’utiliser de nombreux outils pour vous aider dans vos analyses. Vous pourrez tout d’abord profiter d’une gamme d’outils d’imagerie standard comme :
- La fonction HDR
- L’optimisation des images (contraste/luminosité…)
- La correction de shading (homogénéisation des captures)
- La reconstruction de piles d’images en Z : Multifocus (Extended depth of field)
- La reconstruction de panoramique d’images : Metaview (cartographie)
- La comparaison de clichés en fonction d’images de référence

La fonction HDR permet d’optimiser les zones lumineuses (réfléchissantes) et sombres de votre échantillon, ce qui améliore grandement le contraste et facilite l’analyse de l’image capturée. D’autres outils de traitement d’image offrent également la possibilité de supprimer les artefacts ou simplement de recadrer votre capture d’image.

Correction de shading, Homogénéisation de fond

La correction de shading est un outil très intéressant qui permet d’homogénéiser le fond de l’image en un seul clic. En nettoyant et en uniformisant l’arrière-plan, il sera plus simple pour l’opérateur de traiter l’image capturée.

Z-Stack, Mulifocus, Piles multifocales

La fonction Multifocus va permettre de capturer plusieurs images possédant des mises au point différentes. Ces images sont ensuite empilées pour vous faire bénéficier d’une grande netteté sur l’image finale.

Panoramique d'images, Cartographie X/Y

Autre élément indispensable, la fonction Metaview va permettre ici de créer des images panoramiques. Cette fonctionnalité est très utile si vous souhaitez une vue d’ensemble de l'échantillon. De plus, vous n’aurez besoin d’aucun matériel supplémentaire. Un simple déplacement de la platine de votre microscope permettra au logiciel de cartographier automatiquement votre échantillon dans la meilleure résolution possible.

Comparaison d'images

Enfin, Perfect Image vous permettra de comparer les images de vos échantillons à des clichés de référence. De nombreuses images standards sont déjà à votre disposition dans le logiciel comme les normes : ASTM E 112, ISO 643 et ISO 945. Il est bien sûr possible d’ajouter d’autres images de références au besoin, et ce, très simplement.

Outils de mesures polyvalents ou dédiés

Ce qui fait la force du logiciel Perfect Image, ce sont aussi ses nombreuses fonctionnalités de mesures qui offrent une interactivité et une facilité d’utilisation inégalée pour l’utilisateur. Parmi ces mesures, on peut compter :
- Mesures dimensionnelles simples
- Tableaux de mesures paramétrables
- Analyses de phase/Fraction de phase
Les mesures dimensionnelles simples vont regrouper plusieurs outils. Ces derniers vous permettront de mesurer la longueur, le périmètre, les angles, ou encore les surfaces sur vos images qu’elles soient en direct ou capturées. Il est ensuite possible, en un seul clic, d’exporter les mesures relevées dans un tableur prévu à cet effet.

Tableaux de mesures 100 % paramétrables

La fonction de création de tableaux de mesures paramétrables a pour but de faciliter et de rapidifier les mesures les plus répétitives du laboratoire. Les outils de mesures sont sélectionnés par l’opérateur et une tolérance minimale et maximale peut être définie. Une fois le tableau créé, l’opérateur peut en quelques clics profiter de nombreuses fonctions comme :

  • Traiter son échantillon
  • Éditer son rapport
  • Avoir accès aux informations statistiques

La création de tableaux de mesure offre l’opportunité aux opérateurs de traiter leurs échantillons et de prendre leurs mesures toujours de la même manière et sans risque d’erreurs.

Analyse de phase, Mesure de phase

Enfin, la fonction d’analyse de phase (taux de phase) proposée par le logiciel Perfect Image permet de quantifier le taux d’occupation d’une ou de plusieurs phases dans une microstructure (porosité, ferrite, perlite, graphite, etc.). Pour ce faire, le logiciel vous donne la possibilité d’une détection couleur ou monochrome. La détection est ajustée par l’opérateur, les artefacts peuvent être corrigés manuellement ou automatiquement.

Rapports de mesures automatisés

Tous les résultats et images de l’étude sont automatiquement sauvegardés, un rapport complet est créé en un seul clic. De même, l’utilisateur a accès instantanément aux informations statistiques de son étude.

Taille de grains en métallographie

Le logiciel peut être complété par de nombreux modules additionnels qui permettent aux opérateurs d’utiliser les outils les plus adaptés à leur travail. C’est par exemple le cas du module Grani qui répond aux normes ASTM E112 et ISO 643 pour la mesure de taille de grains en métallographie. Simple, rapide et précis, il offre une mesure de la taille de grains selon 3 méthodes différentes. Par comparaison d’images en estimant visuellement l’indice de taille de grain en comparant l’échantillon aux images de références, mais aussi par la méthode des intercepts, où chaque joint de grains est identifié par le logiciel et également par la méthode planimétrique. Cette dernière, plus précise, compte individuellement les grains pour donner un résultat fiable et répétable.

Analyse de la nodularité des fontes

Le module Cast Imager peut également rejoindre votre version de Perfect Image. Ce module permet la caractérisation et l’analyse des fontes dans un environnement de production. Grâce à ce module, en calculant la nodularité et le taux de ferrite/perlite, et grâce à l’archivage automatique de toutes les études réalisées, il sera possible de suivre l’évolution du process de fabrication. Ainsi, vous pourrez vous assurer que les pièces fabriquées sont en conformité avec les exigences du client.

Base de données images

Enfin, l’utilisation d’une base de données d’images peut aussi compléter votre version de Perfect Image. En effet, le module LEM permet de sauvegarder chacune de vos images selon des mots-clés définis préalablement. Celui-ci est totalement paramétrables en nombre et en type (liste déroulante, obligatoire, etc.), afin de pouvoir être partagé sur un serveur d’entreprise. Une fois l’enregistrement dans la base de données, vous pourrez retrouver une image précise en renseignant la date de création, les mots-clés ou encore le nom de l’utilisateur ayant travaillé sur la capture.